Comment faire un benchmark ?

Comment faire un benchmark ?

16 mars 2022 0 Par sysdau-extranet

Il existe aujourd’hui diverses sortes d’outils pouvant aider les entreprises à exécuter une veille concurrentielle. Au nombre de ceux-ci se trouve le benchmark qui est très utilisé et dont les avantages ne sont plus à prouver. Si vous comptez vous lancez dans cette stratégie marketing, informez-vous sur ces différentes étapes et de quelle manière les mettre en pratique. Pour ce faire, inspirez-vous déjà des informations que vous délivreront la suite de cet article.

Identifier vos points de comparaison 

 Les meilleurs outils de veille concurrentielle , dont le benchmark, commencent toujours par cette étape. Qui se présente généralement sous la forme d’une auto-évaluation. Vous devez recenser en interne les différents points sur lesquels vous voulez vous comparer avec les autres entreprises. Procéder à des analyses en ayant une approche critique sur les points importants qui composent votre domaine d’activité. Il s’agit notamment d’une collecte de données liées à votre logistique, la gestion de votre service après-vente, la vente, etc. 

Beaucoup de personnes recherchent une réponse claire à la question qu’est-ce qu’un benchmark et la réponse la plus directe est qu’elle aide toutes entreprises à combler leur retard par rapport à leurs concurrents. 

technology-2746212_640
Ceci pourrez vous intéresser :
Cette expression est également un anglicisme (chiffre se traduit par « figure » en…

Identifier les entreprises de comparaison 

Les résultats de la première étape sont indispensables pour identifier comme il faut l’entreprise ou les entreprises par rapport à qui la comparaison sera effectuée. À ce niveau, vous devez recenser les entreprises évoluant dans le même secteur que vous et voir leur positionnement sur le marché. Leur positionnement sera déterminé par les bons résultats que présente la gestion de leur logistique, de leur service après-vente, etc. Vous pouvez aussi décider de vous comparer à d’autres entreprises évoluant dans des secteurs différents du vôtre, afin de mesurer votre positionnement général sur le marché. 

entrepreneur-3425200_640
Lire aussi :
Pourquoi faire un MOOC ? Les MOOC pour « Massive Open Online…

Collecter et analyser les données

La collecte d’informations est une étape clé du benchmark. Vous devez être très pointilleux en vous assurant que les données à collecter sont fiables. Pour vous faciliter la tâche, rendez-vous sur les sites spécialisés sur lesquels les entreprises exposent leurs résultats. Vous pouvez aussi effectuer une enquête de terrain pour avoir des informations sur des données telles que le positionnement de l’entreprise. Si vous devez utiliser d’autres moyens, assurez-vous qu’ils soient fiables.

Après la collecte des données, ces dernières doivent être analysées et pour cela vous pouvez vous servir des tableaux Excel ou de graphiques afin d’en faciliter l’exploitation. Pour les enquêtes de terrain, vous pouvez utiliser le logiciel Sphinx qui est aussi très efficace.  Vous comparez ensuite les données obtenues aux données internes de votre entreprise. Si l’écart est trop grand, vous devez songer à mettre en place et dans l’immédiat un plan d’action.

Ne manquez pas de faire la présentation de votre benchmark à tout votre personnel et membres de l’entreprise afin que chacun puisse être informé des missions à mener. Cela permettra de mieux répartir les tâches pour l’atteinte des objectifs.

Le pouvoir des images dans une stratégie marketing
A voir aussi :
Le commerce traditionnel innove pour faire face à la concurrence d’Internet. ……

Quelles sont les nouvelles dispositions à adopter ?

Dans la mesure où les analyses révèlent des aspects négatifs, vous devez en commun accord trouver une solution avec tous les participants de l’entreprise et ainsi prendre des résolutions. S’il faut par exemple procéder à un réaménagement du personnel ou procéder à de nouveaux recrutements pour renforcer certains domaines. 

Les résultats d’un benchmark ne sont pas définitifs, donc il vous faut les surveiller quotidiennement pour pouvoir agir dans l’immédiat.