Qu’est-ce que le mode SaaS ?

Qu’est-ce que le mode SaaS ?

9 février 2022 0 Par sysdau-extranet

Introduction au SaaS

SaaS signifie « software as a service » (soit : logiciel en tant que service). Il s’agit d’une méthode de livraison et de licence softwares dans laquelle les logiciels sont accessibles en ligne via un abonnement plutôt que d’être achetés et installés sur des ordinateurs individuels. Ce modèle économique crée tellement de bénéfices pour les les utilisateurs et les développeurs (notamment en terme d’accessibilité et de sécurité), que 33 % des entreprises utilisent plus d’applications SaaS qu’en 2016, et qu’environ trois quarts des entreprises auront presque toutes leurs applications en SaaS d’ici 2020. Continuez à lire pour mieux interpréter ce qu’est le SaaS et en savoir plus sur les bénéfices et avantages de ce changement au profit des applications web car maintenant, plus d’installation ou de mise en marche complète pour les utilisateurs ! Tout est prêt à l’emploi, directement en ligne, sur l’espace web !
Le mode SaaS est encore trop peu connu du grand public, peut être un manque de campagnes marketing de la part des prestataires qui proposent ce type de solution, toutefois, tout le monde a déjà utilisé, sans forcément le savoir, des outils SaaS.

Mesurabilité de la communication digitale, entre réalité et exagération
Sur le même sujet :
Un Baccalauréat professionnel est éligible à une poursuite d’études dans une école…

Qu’est-ce qu’une application ou un modèle SaaS ?

Les applications SaaS sont simplement des applications logicielles fournies en ligne plutôt qu’en tant qu’applications de bureau. SI l’on prend un exemple simple, des applications telles que Microsoft Outlook et Apple mail sont des logiciels de messagerie classiques, alors que Gmail par exemple est une application qui s’apparente au modèle SaaS. Il en sera de même pour des solutions SaaS pour des softs de type CRM par exemple. Le travail en mode SaaS se développe de plus en plus, marche plutôt bien et s’impose comme étant la solution de travail sur le web de demain : il suffit d’avoir un ordinateur, une connexion internet et d’avoir fait son choix de soft en ligne.

Organisez votre stratégie de communication comme un voyage
Ceci pourrez vous intéresser :
Comment élaborer un plan d’action ? Voici une façon de le faire!…

SaaS vs Cloud Computing

Lorsque de nombreuses personnes essaient de comprendre ce qu’est le SaaS, elles l’assimilent au cloud computing. C’est majoritairement vrai, car la gestion SaaS est un sous-modèle du cloud computing.

On peut définir l’informatique en nuage comme un grand groupe de services informatiques, dont les fonctionnalités sont gérées sur le web plutôt que sur les propres serveurs ou ordinateurs de l’utilisateur. Toutefois, vous pouvez définir le logiciel en tant que service comme un soft accessible à distance par le biais du cloud. Dans le cas du SaaS, toutes les données liées à ce logiciel sont généralement conservées sur les serveurs du prestataire du logiciel plutôt que sur les ordinateurs du consommateur.

Une bonne comparaison est la suite logicielle MS Office. Si vous prenez le logiciel traditionnel en une seule fois et que vous stockez certains de vos documents online dans le but de les partager simplement et rapidement, vous utilisez l’informatique dématérialisée mais pas le mode SaaS en tant que tel. Si vous avez opté pour la facturation mensuelle 365, qui vous permet d’accéder au logiciel dans le nuage ou de mettre automatiquement à jour votre version de bureau avec la dernière version, il s’agit de SaaS.

Qu'est-ce que la veille concurrentielle ?
Lire aussi :
Assurer l’émergence d’une entreprise relève parfois d’un grand défi à relever dans…

SaaS vs laas vs PaaS

Le SaaS est l’un des trois principaux modèles de services en nuage, avec le IaaS et le PaaS. Ces trois solutions impliquent des prestataires de services en nuage qui fournissent leurs propres bases de centres de données hébergés à des acheteurs via Internet.

La différence entre ces modèles réside dans l’exhaustivité du produit. Les produits SaaS sont des applications aux processus complets et entièrement gérés. L’IaaS consiste à externaliser en grande partie les appuis du centre de données, et le PaaS fournit une plateforme de développement et d’autres outils hébergés par le centre de données du fournisseur.

Les utilisateurs d’applications SaaS n’ont pas à télécharger de logiciels, à gérer des infrastructures informatiques existantes ou à s’occuper de tout aspect de la gestion du logiciel. Les fournisseurs se chargent de la maintenance, des mises à jour, du support, de la sécurité et de tous les autres aspects de la gestion du logiciel.

L’IaaS est utilisé par les entreprises qui souhaitent externaliser leur centre de données et leurs ressources informatiques auprès d’un prestataire de cloud computing. Les fournisseurs IaaS hébergent les composants d’infrastructure tels que les serveurs, le stockage, le matériel de réseau et les ressources de virtualisation. Les entreprises clientes qui utilisent les services IaaS doivent toujours gérer l’emploi de leurs données, leurs applications et leurs systèmes d’exploitation (OS).

Le PaaS fournit un cadre d’éléments pour les développeurs internes d’une entreprise. Cette plateforme hébergée permet aux développeurs de créer des applications personnalisées. Le fournisseur gère les ressources du centre de données qui prennent en charge les outils. Les organisations clientes qui utilisent les services PaaS n’ont pas à gérer leurs systèmes d’exploitation, mais doivent gérer les applications et l’emploi des données.

Pourquoi devriez-vous penser à passer à une gestion en mode SaaS ?

Temps de lancement optimisé

Chaque application SaaS est déjà installée et configurée dans le cloud. Cela minimise les retards courants résultant du déploiement traditionnel des softs, qui est souvent long.

Une fois le développement terminé, le software (logiciel) est prêt à être utilisé. Il n’y a pas de temps supplémentaire à attendre l’installation ou à résoudre des problèmes inattendus avec le matériel du consommateur une fois le logiciel déployé sur site.

Évolutivité importante

Il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de la capacité à mesure que l’utilisation ou les utilisateurs du logiciel augmentent. La transition à un mode SaaS signifie que les organisations peuvent ajouter des utilisateurs en fonction de leurs besoins sans se soucier de l’acquisition de nouveau matériel et d’autres composants d’infrastructure.

Les acheteurs peuvent bénéficier d’un espace de stockage ou d’une bande passante supplémentaires en appuyant simplement sur un bouton. Lorsque des licences d’utilisateur supplémentaires sont nécessaires, par exemple pour les collaborateurs qui viennent d’arriver, elles peuvent être obtenues en créant un nouvel identifiant et un nouveau mot de passe plutôt que d’avoir à acheter un logiciel physique supplémentaire.

Le propriétaire du réalise des économies importantes du fait qu’il héberge plusieurs logiciels au même endroit. Par conséquent, ces frais sont bien inférieurs à ce qu’ils seraient si le consommateur mettait à niveau son propre matériel. En outre, le propriétaire du produit peut récupérer les frais supplémentaires en facturant en fonction de l’usage qu’il en aura fait.

Des coûts moindres

Les frais dans un modèle de logiciel en tant que service sont également inférieurs de plusieurs autres façons.

Un coût total d’acquisition inférieur

Même si les consommateurs se concentrent souvent sur les frais courants, le coût global d’acquisition est souvent bien plus bas. Cela est dû à une répartition de coûts matériels plus faibles et à l’absence de perte d’efficacité lorsque les logiciels traditionnels deviennent obsolètes. En outre, l’acheteur n’a pas besoin de maintenir un espace physique pour accueillir des serveurs ou d’autres matériels.

La réduction des frais d’installation initiaux comprend un coût initial du logiciel beaucoup plus faible, si tant est que des frais initiaux soient facturés. Le client évite également d’acheter du nouveau matériel et d’acheter ou de rénover un local physique pour le stocker et l’installer.

Taux de support avantageux

Les gains d’efficacité en matière d’assistance permettent de réduire davantage les frais, ce que le propriétaire du produit peut faire fructifier ou répercuter sur le consommateur en réduisant les frais. Il s’agit notamment de la réduction considérable du besoin de visites sur site, du développement progressif servant de « maintenance » préventive, et de l’emploi par plusieurs clients d’un logiciel basé sur un ensemble commun de fonctionnalités plutôt que sur des produits réellement indépendants.

Une maintenance faible

L’élimination du matériel sur site réduit considérablement les besoins de maintenance et les temps d’arrêt. Le consommateur n’a jamais besoin de mettre son système hors service pour des mises à niveau ou des réparations matérielles, tandis que le développeur du produit peut partager les systèmes de sauvegarde entre les applications. L’équipe informatique du client peut également éviter de perdre du temps et de l’argent à effectuer des contrôles aléatoires en prévention pour assurer la fiabilité des processus et du système et éviter les coupures injustifiées.

Avantages supplémentaires pour les propriétaires de logiciels

Outre les bénéfices partagés, les entreprises SaaS bénéficient des avantages commerciaux suivants.

Augmentation de la valeur à vie

La vente incitative et la vente croisée sont intégrées à tous les modes SaaS. A la place de présenter au client le nombre de fonctionnalités qu’il devrait adopter, vous pouvez lui proposer un menu d’options. À mesure que les besoins du consommateur changent ou évoluent, il peut mettre ses services à niveau. Cela vous permet de créer des bénéfices en sus, même si l’acheteur ne choisit que les options les plus basiques lors de la vente initiale.

Une fidélisation clients bien meilleure

Les entreprises SaaS ont d’un certain nombre d’outils pour accroître la fidélité de leurs clients. Elles peuvent notamment ajouter la possibilité de bénéficier de remises, des cadeaux et des concours ou encore des avantages à durée variable comme des options, telles que des fonctionnalités ou encore de l’espace de stockage sans frais supplémentaires. L’application peut également permettre une communication intégrée entre vous et l’acheteur. La conversation continue peut vous aider à maintenir un rapport avec le consommateur tout en fournissant un niveau de service élevé qui l’empêche d’explorer d’autres alternatives. Pour terminer, si le SaaS peut desfois donner l’impression d’être un modèle réduit et non personnalisé, l’ajout d’une flexibilité de conception peut permettre au consommateur d’adapter le logiciel à ses propres préférences et à son image de marque sans pour autant toucher ses fonctionnalités de base.

De meilleures mesures

Un travail en mode SaaS fournit des mesures en direct pour identifier et analyser comment vos acheteurs utilisent votre logiciel. Cela vous permet de faire des projections marketing et/ou commerciales plus affinées et d’accroître la valeur à vie de vos acheteurs en vous adaptant de manière proactive à leurs besoins. Vous disposerez aussi de meilleures données pour vous aider à prendre vos décisions lorsqu’il sera temps de faire évoluer ou de faire pivoter votre produit.

Augmentation de valeurs

Les évaluations des organisations sont la plupart du temps basées sur leurs bénéfices et leurs revenus, les flux de trésorerie et/ou les bénéfices. Les fournisseurs de softwares sur site connaissent généralement un plateau lorsque leurs ventes atteignent leur maximum et que les anciens acheteurs conservent leur logiciel d’origine et n’effectuent pas de nouveaux achats. D’autre part, les fournisseurs de SaaS voient généralement leurs revenus augmenter tant qu’ils contrôlent le taux de désabonnement. En raison de ces prévisions de croissance, les entreprises SaaS se négocient généralement à des multiples d’évaluation beaucoup plus élevés que les autres fournisseurs.

Autres considérations pour vos acheteurs

Il existe également plusieurs arguments de vente que vous pouvez utiliser pour convaincre vos acheteurs de passer à un mode SaaS.

Flexibilité budgétaire

Les acheteurs ayant une mentalité de consommateur s’opposent souvent aux frais permanents, mais un modèle d’abonnement offre la possibilité de modifier ou de stopper le service n’importe quand sans perdre un coût initial important. Les consommateurs peuvent ajouter rapidement des fonctionnalités dès lors qu’ils en ont besoin et les réduire par la suite s’ils doivent réduire leurs coûts.

Approbations budgétaires plus faciles

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles bon nombre d’entreprises gardent des logiciels obsolètes et peu efficaces mais la principale est la difficulté de convaincre les responsables d’approuver une dépense ponctuelle importante. Cela peut s’expliquer par le fait que l’entreprise n’a vraiment pas d’argent ou par le fait que les responsables ne veulent pas que le compte de résultat soit affecté. Une faible redevance mensuelle ou annuelle qui représente une petite partie des dépenses globales de l’entreprise peut être beaucoup plus attrayante pour ces responsables.

Configuration et intégration

Les paramètres intégrés offrent toujours aux acheteurs un degré élevé de capacité à personnaliser le logiciel en fonction de leurs besoins. Le fait de l’intégrer à d’éventuels autres services quels qu’ils soient, permet aux clients d’adapter une solution à leurs besoins précis tout en pouvant bénéficier de l’efficacité d’un système unique connecté.

Temps de lancement

Les consommateurs bénéficient aussi d’un cycle et d’une démarche de vente moins longue. Une fois qu’une application SaaS est opérationnelle, le temps de lancement est presque immédiat. Il n’y a que peu ou pas besoin de développement personnalisé, et il n’y a pas de temps d’installation. Dans de nombreux cas, les clients peuvent créer un compte utilisateur et immédiatement commencer à se servir du logiciel, sans délais, dès le jour même de l’acquisition.

Simplicité

Les logiciels sur site sur mesure ou conçus pour des besoins futurs anticipés peuvent être complexes inutilement. En se focalisant sur les options et les fonctionnalités de base, l’amélioration progressive continue, les logiciels et services d’abonnement peuvent être beaucoup plus conviviaux.

Facilité d’examen de l’utilisation et de la facturation

Les analyses intégrées permettent aux acheteurs d’examiner facilement leur utilisation et ce qu’ils obtiennent pour leur argent. Les acheteurs qui n’utilisent pas pleinement leurs fonctionnalités peuvent être guidés vers un déclassement plutôt que d’abandonner complètement le service parce qu’ils se sentent surfacturés. Ceux qui sont proches de leurs limites d’utilisation peuvent prévoir une augmentation potentielle des frais. Enfin, ceux qui paient actuellement le bon montant peuvent voir exactement la valeur qu’ils obtiennent pour leur argent, de sorte qu’ils sont moins susceptibles d’explorer d’autres options.