Devenir freelance à domicile

Devenir freelance à domicile

19 août 2021 0 Par sysdau-extranet

Le travail à domicile, le travail en freelance et le travail sous contrat apportent beaucoup de variété à votre carrière. Pour réussir en tant que freelance, vous devez avoir le sens des affaires pour vous constituer une clientèle et être capable de gérer vos finances mais cela ne s’arrête pas là, vous êtes, en tant que freelance, acteur de A à Z et chef(e) de votre projet, de la création de votre entreprise à la facturation finale de vos clients !

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Forme de travail indépendant, le freelance met ses compétences et ses talents au service d’un certain nombre de clients sur une base flexible. Ils ne sont pas employés par une entreprise et ne sont pas liés à un seul client. Les freelances ont la liberté de choisir les projets sur lesquels ils souhaitent travailler et les clients pour lesquels ils souhaitent travailler. Ils travaillent généralement à domicile, bien que certains louent un studio ou un bureau.

Bien qu’il soit possible de concilier le travail en freelance avec un autre emploi, beaucoup s’engagent à travailler en freelance à plein temps. C’est le moyen le plus efficace d’établir de bonnes relations de travail et de constituer un portefeuille impressionnant.

Vous pensez peut-être que vous êtes trop jeune pour travailler en freelance : ce n’est pas un obstacle.

Si vos compétences répondent à la demande, vous serez embauché. De plus en plus de diplômés s’installent à leur compte dès la sortie de l’université.

1. Vous avez un horaire flexible

De nombreux freelances sont attirés par ce parcours professionnel en raison de la possibilité de travailler aux heures qu’ils souhaitent. En tant que freelance, il est possible de gérer votre emploi du temps en fonction de vos autres engagements.

2. Vous pouvez suivre vos propres intérêts et vos goûts

Une autre raison d’envisager le freelancing est qu’il vous donne l’opportunité de suivre vos propres intérêts.

3. Vous pouvez travailler de n’importe où

Devenir travailleur indépendant vous permet d’éviter les embouteillages du matin et de travailler à l’endroit de votre choix : cela vous offre une réelle qualité de vie supplémentaire ! Après tout, de nombreux emplois ne nécessitent qu’un ordinateur portable et une connexion Internet.

4. Vous avez le contrôle de vos revenus

Lorsque vous travaillez en tant qu’employé d’une entreprise, vous avez généralement peu d’influence sur le montant de votre rémunération. Souvent, si vous cherchez à obtenir une augmentation de salaire, on attend de vous que vous fassiez plus d’heures ou que vos performances professionnelles actuelles soient soumises à un examen.

5. Expérience de la gestion de votre propre entreprise

Enfin, le freelancing vous donne l’occasion de mettre à l’épreuve vos compétences entrepreneuriales. Vous n’êtes pas seulement responsable du travail de vos clients, vous devez également prendre en charge les aspects marketing, gestion financière et service à la clientèle de votre entreprise.

influencer-4081842_640
Voir l’article :
Une fois que vous aurez signé le contrat de vente définitif, le…

Pourquoi devenir freelance ?

Vous envisagez de devenir freelance ? Le paysage économique est en train de changer et de nombreuses entreprises cherchent de nouvelles façons d’accomplir leurs tâches.

Compte tenu des restrictions budgétaires, il est important pour les entreprises de trouver les méthodes les plus rentables et les plus efficaces en termes de temps.

Par conséquent, c’est le moment idéal pour envisager de devenir un travailleur indépendant. Un freelance est une personne qui offre des services à plusieurs clients sur une base indépendante.

conseils-demarrer-petite-entreprise
Lire aussi :
Créer une entreprise peut être très difficile, bien plus difficile que ce…

Freelance ou travail sous contrat ?

Alors, quelle est la différence entre l’activité de freelancing et le travail sous contrat ?

Les freelances et les portés sont des travailleurs indépendants qui fournissent des services et réalisent des projets pour des clients.

Les portés ont tendance à travailler sur des contrats à durée déterminée pour des clients finaux et sont généralement basés sur les sites des clients. Beaucoup d’entre eux sont recrutés par des agences de recrutement, mais certains travaillent directement pour les clients finaux. Ils travaillent presque toujours via leur propre société à responsabilité limitée. Les portés ont tendance à travailler dans des secteurs tels que l’informatique ou l’ingénierie, le travail social, la finance, la santé et l’éducation.

Les travailleurs indépendants, quant à eux, ont tendance à travailler pour plusieurs clients à la fois et travaillent souvent depuis leur domicile ou leur bureau. Il est moins fréquent que les freelances travaillent à plein temps sur le site d’un client. Selon l’activité, le métier et le secteur, il est donc plus courant d’être porté ou freelance. Le freelancing est un mode de travail populaire pour les personnes travaillant dans les industries créatives, comme les designers, les photographes ou les professionnels du marketing, à l’inverse des métiers du juridique, du social, de l’administratif, beaucoup moins créatifs. Les freelances peuvent être des entrepreneurs individuels ou travailler par le biais de leur propre société à responsabilité limitée (A vous de peser les avantages et inconvénients que présente chaque statut juridique : ils ont tous leurs caractéristiques).

Ni l’un ni l’autre ne bénéficie des droits du travail des clients avec lesquels ils travaillent, et tous deux sont responsables de la gestion de leur entreprise (depuis la création : régime social, statut juridique, jusqu’à la gestion quotidienne : chiffre d’affaires, rentabilité, marge, déclarations sociales, prélèvements sociaux, etc) et de leurs impôts.

laptop-6062423_640
Ceci pourrez vous intéresser :
Comment économiser de l’argent avec un petit salaire ? Comment économiser sur…

Quels emplois puis-je faire en freelance ?

Les entreprises cherchent à embaucher des freelances et des portés dans un certain nombre de rôles, notamment les suivants :

  • Conseiller d’entreprise
  • Administrateur de bases de données
  • Gestionnaire d’événements
  • Monteur de films/vidéos
  • Artiste plasticien
  • Graphiste
  • Illustrateur
  • Interprète
  • Consultant en informatique
  • Journaliste de magazine 
  • Maquilleur
  • Musicien
  • Journaliste de presse
  • Entraîneur personnel
  • Photographe
  • Rédacteur/correcteur d’épreuves pour l’édition
  • Responsable des réseaux sociaux
  • Community manager
  • Traducteur
  • Concepteur web
  • Développeur web
  • Rédacteur

Si les rôles créatifs sont particulièrement prisés pour le travail en freelance ou sous contrat, les freelances motivés et compétents sont les bienvenus dans de nombreux secteurs.

Cette liste de postes n’est pas exhaustive et ces métiers peuvent concerner aussi bien un freelance qu’une personne en situation de portage salarial.

Comment devenir freelance ?

Il n’y a pas de voie toute tracée pour devenir freelance, ni de formations particulières à suivre si ce n’est un minimum d’expérience, de compétences et de formations dans votre domaine, mais pour réussir dans n’importe quelle forme de travail indépendant, vous devrez faire preuve de motivation, d’enthousiasme et de passion pour votre travail afin de trouver des clients et de construire votre carrière à partir de rien.

Avant d’abandonner le travail de bureau, renseignez-vous sur ce dans quoi vous vous engagez. Echangez avec d’autres freelances du secteur dans lequel vous souhaitez vous lancer pour tirer parti de leurs expériences. Rien ne vaut un retour d’expérience d’un entrepreneur qui a l’habitude de travailler sur des missions concrètes et qui « connait le job ».

Se lancer en tant que freelance signifie créer une entreprise. Vous devrez donc vous familiariser avec vos finances, l’administration générale et le paiement des impôts – des domaines que vous ne connaissez peut-être pas très bien. Avant de vous lancer, rédigez un plan d’affaires de base détaillant ce que vous pensez gagner et les coûts que vous allez encourir. C’est ce qu’on appelle une prévision. Une fois que vous avez fait cela, élargissez votre plan afin qu’il comprenne des objectifs spécifiques à court, moyen et long terme. Un plan de base vous aide à hiérarchiser les tâches au quotidien, mais il est également important de prévoir où vous pensez être dans 12 mois.

Il y a un certain nombre de missions pratiques à accomplir lorsqu’on devient indépendant ou micro-entrepreneur, comme l’enregistrement au registre du commerce et des sociétés (RCS). En tant qu’entreprise individuelle, vous devrez payer l’impôt sur le revenu et les cotisations d’assurance nationale. Si vous êtes une société à responsabilité limitée, vous devez en informer l’Etat, car vous devrez également payer des impôts sur les sociétés. Vous devrez également souscrire une assurance. Celle-ci vous couvrira en cas de problème. Prenez rendez-vous avec un conseiller spécialisé et discutez de l’assurance responsabilité civile, de l’assurance responsabilité civile professionnelle, de l’assurance contenu et de l’assurance perte d’exploitation pour les périodes où vous ne pouvez pas travailler.

En tant que travailleur indépendant ou en portage salarial, rencontrer des clients potentiels est un autre élément essentiel pour développer votre entreprise. Si les réseaux sociaux ont leur utilité, il ne faut pas sous-estimer la touche personnelle – se rencontrer en personne et échanger des cartes de visite améliorera vos relations et vous apportera des références.

Si l’idéal est d’être son propre patron, il est essentiel de créer une structure lorsque vous travaillez à votre compte. Vous devez être discipliné avec votre charge de travail et respecter les délais que vous vous êtes fixés. Lorsque vous travaillez à domicile, il est trop facile de brouiller les frontières entre votre travail et votre vie privée. Pour garantir une productivité maximale, établissez une routine quotidienne et travaillez dans le cadre d’horaires fixes.

Consacrez un peu de temps chaque semaine à la gestion de vos finances : envoi de factures, suivi des paiements, vérification des comptes, etc. Il est essentiel de tenir des registres financiers précis pour faciliter le dépôt de votre déclaration d’impôts, car vous risquez d’avoir à vous souvenir de détails remontant à plus d’un an.

Il est également recommandé de mettre régulièrement de côté un certain montant de revenus afin de disposer de fonds accessibles pour payer les impôts et les cotisations sociales dues à l’URSSAF. En outre, la pandémie a vraiment démontré l’importance d’envisager certains types d’assurance, comme la protection contre la maladie et les revenus.

Combien puis-je facturer en tant que freelance ?

Vous pourrez fixer vos propres tarifs pour le travail que vous effectuez. Vous pouvez facturer à l’heure, à la journée ou au projet, en fonction de la nature de votre travail et du mode de paiement le plus rentable.

La fixation d’un tarif porté ou indépendant est un exercice d’équilibre délicat. Vous voulez établir un tarif concurrentiel qui vous récompense pour vos efforts sans vous exclure du marché.

Par exemple, vous pouvez être en mesure de mener à bien un projet de haute qualité en peu de temps, ce qui, si vous facturez à l’heure, vous fait courir le risque de sous-évaluer votre travail. D’un autre côté, si vous avez terminé un projet pour un client et qu’il décide qu’il doit être modifié, le fait de travailler à un taux horaire signifie que vous serez rémunéré pour le temps supplémentaire que vous avez consacré.

Ne vous sous-estimez pas. Une fois que vous commencez à travailler avec un client pour un prix bas, il peut être difficile de l’augmenter, il est donc préférable de proposer un prix plus élevé et de négocier éventuellement ce chiffre à la baisse. N’oubliez pas non plus que vos clients achètent vos compétences parce qu’ils ont un manque à combler, alors n’hésitez pas à fixer vos prix en conséquence.

À mesure que vous acquerrez de l’expérience dans la réalisation de travaux et la collaboration avec les clients, vous comprendrez mieux combien facturer à certains clients pour certains projets. Grâce à cette expérience, vous serez également en mesure de facturer davantage vos services.

Demandez à d’autres freelances, parlez à autant de collègues et d’amis que possible, mais faites-le discrètement, surtout si vous êtes actuellement employé de façon permanente.

Si vous le pouvez, parlez à un indépendant expérimenté qui possède des compétences et une expérience similaire aux vôtres.

Les organismes et sociétés professionnels peuvent également être en mesure de fournir une base de référence, ce qui peut vous aider à calculer le montant à facturer. Par exemple, un rédacteur indépendant devra viser un tarif horaire d’au moins 29,60 €, un correcteur indépendant pourra compter sur un tarif horaire d’au moins 25,40 €, tandis que les rédacteurs chargés d’une réécriture et d’un développement importants pourront raisonnablement facturer 34 € de l’heure.

Les conditions du marché peuvent également avoir un impact significatif sur la demande des freelances. Parcourir les annonces de contrats en ligne peut donc vous aider à vous faire une idée plus précise des tarifs que vous devriez demander dans le climat actuel.

Il est important, aussi d’être vigilant avec le travail gratuit. Ne faites jamais de travail gratuit, même lorsque vous débutez. Certains clients essaient de conclure un accord de travail gratuit en échange de la constitution de votre portefeuille ou de bonnes références, mais cette approche est insultante et montre qu’ils sous-estiment vos compétences.

Où puis-je trouver des opportunités de travail en freelance ?

Si vous n’avez pas encore de clientèle, vous pouvez commencer par vous inscrire dans des agences de freelance. Vous aurez accès à des clients dans de nombreux endroits, ce qui vous permettra de choisir parmi de nombreux emplois en freelance et contrats. Considérez les points suivants lorsque vous commencez votre recherche :

  • Freelance Informatique (meilleure plateforme pour les freelances en informatique)
  • FreelanceRepublik.
  • LeHibou.
  • Malt.
  • Jooble.
  • Upwork.
  • Freelancer.
  • Kang.
  • Airjob.

Une fois que vous vous êtes préparé à travailler en freelance, il est conseillé de suivre la liste de contrôle ci-dessous pour vous assurer que vous optimisez vos activités de recherche d’emploi, ou plutôt, d’activité indépendante en freelance.

  • Appelez toutes les agences auxquelles vous avez postulé la veille.
  • Publiez de manière proactive sur LinkedIn et consultez les groupes LinkedIn. Répondez aux activités pertinentes par des commentaires proactifs et vos propres questions.
  • Recherchez tous les autres postes pour lesquels vous avez postulé.
  • Envoyez des candidatures par courriel.

Malheureusement, le processus de recherche peut souvent être ennuyeux et frustrant, mais plus vous y travaillerez, plus vite vous obtiendrez un rôle.

En résumé, comment réussir en freelance ?

Commencez par noter que quelle que soit votre formation, votre parcours professionnel, votre métier, votre salaire, vous pouvez vous projeter en freelance.

Il est important cependant, avant de se lancer, de bien choisir votre statut juridique et le régime de votre structure (micro / indépendant, etc). Ce choix peut avoir de réelles conséquences par la suite, notamment en terme d’imposition, de charges sociales ou encore d’obligations juridiques car ces dernières ne sont pas les mêmes que vous soyez autoentrepreneur ou entrepreneur dans le cadre d’une société.

Dans un second temps, préciser votre offre, votre prestation de service : qu’allez-vous proposer à vos futurs clients ? Il vous faut réaliser un business plan complet avec un détail assez précis de vos prestations.

Ensuite, réalisez vos démarches de création d’entreprise, votre projet se concrétise à présent, vous allez obtenir sous peu votre numéro de Siret.

Une fois que votre structure juridique est créée, il ne vous reste plus qu’à vous organiser, d’acquérir les outils nécessaires pour bien travailler : logiciel de comptabilité, gestion commerciale, logiciels de traitement de texte, tableur, logiciels spécifiques, messagerie, etc. En effet, ces outils sont indispensables pour tout entrepreneur, qu’il s’agisse d’un entrepreneur qui travaille à domicile, via internet, ou pas.

Enfin, une fois que tout est posé et que vous êtes « en place », vous allez attaquer la phase commerciale : il vous faut maintenant trouver vos clients, les rencontrer (physiquement ou par internet (visio)), puis leur vendre vos prestations de service.

Pour vous aider à trouver des clients, de nombreuses plateformes de mise en relation sont disponibles (cf. la liste plus haut dans cet article). Ces plateformes sont avantageuses car elles vous permettent de ne pas partir de rien, toutefois, attention à comparer les commissions, certaines demandent plus que d’autres : à vous ici de trouver le bon équilibre bénéfice financier / opportunité de mission.

Pour terminer il vous faudra être innovant pour fidéliser vos clients. Etre innovants sur les services complémentaires que vous pourrez leur proposer (formation en ligne sur votre site web par exemple, accompagnement spécifique et personnalisé sur certains points, etc). De nos jours, beaucoup de freelances tentent leur chance sur internet mais tous ne réussissent pas. L’enjeu pour vous sera de vous démarquer par vos compétences, par votre expérience mais aussi par les services complémentaires que vous pourrez proposer aux professionnels qui vous feront confiance. Les entreprises que vous captez aujourd’hui pour une mission sont vos potentiels clients de demain. Les entreprises avec qui vous décrochez des missions ne sont jamais acquises pour toujours, c’est à vous de créer la différence et de vous démarquer pour qu’elle vous rappellent ensuite !

Devenir freelance c’est aussi…

Devenir freelance c’est aussi la liberté d’exercer le métier de votre choix et de vous organiser comme vous l’entendez !
Bien que dans certain cas, notamment dans le cadre du portage salarial, vous avez des contraintes auxquelles vous adapter, le freelance dispose d’une autonomie quasi-totale dans son organisation. Vous n’avez pas à rendre compte à votre manager car vous êtes votre propre manager. Quelle que soit votre activité professionnelle, votre métier ou encore le statut de votre entreprise, en tant que freelance, vous êtes votre propre développeur de business.

Pour mener à bien cette mission, beaucoup de freelance optent pour accroître ou créer une présence professionnelle sur le web. En effet, le canal « internet » est de plus indispensable pour vous faire connaître et bien que certaines plateformes proposent la mise en relation avec des entreprises, il est important d’avoir votre propre site internet : il fait partie des outils à avoir ! Sur ce support, vos prospects et clients pourront avoir vos coordonnées, mais également avoir accès à l’intégralité des prestations de services que vous proposez.

La bonne gestion de votre site web, selon votre activité, peut s’avérer plus ou moins fastidieuse. Rien ne vous empêche de faire appel à une agence web, ou encore à un community manager indépendant pour gérer votre présence et votre image sur internet et sur les réseaux sociaux, comme toute entreprise qui se respecte !

Pour rejoindre ce que nous disions plus haut dans cet article, l’avantage d’avoir votre propre site web, peut être aussi de proposer un espace dédié à vos clients pour leur proposer un panel de formations en fonction de leurs besoins. Exemple concret : vous êtes développeur web, votre client est une entreprise de vente d’articles de sport, elle souhaite la création d’un nouveau site internet e-commerce pour vendre ses produits en ligne, sur internet, vous pouvez lui concevoir un site, avec une base magento et lui proposer un service complémentaire de formation en ligne que vous avez préalablement préparée : une vidéo sur « comment gérer mes produits et mes stocks avec Magento » par exemple. Ce service viendra en complément de votre prestation et sera pertinente pour votre client qui ne connait pas encore des outils tel que Magento : là encore, c’est votre job de créer ce genre de services complémentaires qui feront la différence.

N’attendez plus, foncez, devenez acteur de votre vie, créez votre entreprise, votre job à votre image et réussissez votre projet professionnel d’entrepreneur !